La ronde des no­mi­na­tions

L'Obs - - Politique - B. G.

— Plu­sieurs pa­trons de centre dra­ma­tique na­tio­nal ont été dé­bar­qués par une mi­nistre sou­cieuse d’ « en­fi­ni­ra­ve­cles­ren­tes­de­si­tua­tion » . A com­men­cer par Da­niel Be­noin (né en 1947), qui a di­ri­gé le Théâtre na­tio­nal de Nice du­rant douze an­nées. La mi­nistre a im­po­sé à ce poste Iri­na Brook, met­teuse en scène à l’Opé­ra et au théâtre. A Mont­pel­lier, Jean-Ma­rie Bes­set, qui avait été nom­mé à la tête du Théâtre des 13 Vents par Fré­dé­ric Mit­ter­rand, n’a pas vu son man­dat re­nou­ve­lé en juin 2013. Là en­core, nou­velle po­lé­mique, Bes­set dé­non­çant « la vio­lence, la pen­sée unique, l’ar­ro­gance d’Etat » . Rè­gle­ments de comptes po­li­ti­ques­dont la droite au­rait seule fait les frais? Au­ré­lie Filippetti n’a pas hé­si­té à sé­vir dans son propre camp. Au Théâtre na­tio­nal de Stras­bourg, elle a évin­cé la di­rec­trice, Ju­lie Bro­chen( pho­to), nièce de Jean-Louis Bro­chen, l’époux de Mar­tine Au­bry. Ni les in­ter­ven­tions de Ca­the­rine Traut­mann ni celles du maire PS de Stras­bourg, Ro­land Ries, n’ont pu in­flé­chir sa po­si­tion. Contre toute at­tente, Vincent Mo­na­dé (44 ans, an­cien conseiller cultu­rel de Jean-Paul Hu­chon, pré­sident de la ré­gion Ile-de-France) a été nom­mé à la tête du Centre na­tio­nal des Lettres, en rem­pla­ce­ment de Jean-Fran­çois Co­lo­si­mo qui avait été choi­si par Ni­co­las Sar­ko­zy. De même Agnès Saal, une proche d’Au­ré­lie Filippetti, a-t-elle été dé­si­gnée par cette der­nière pour prendre la tête de l’Ins­ti­tut na­tio­nal de l’Au­dio­vi­suel (INA). Dans les pro­chaines se­maines, la suc­ces­sion de Mu­riel Mayette-Holtz à la tête de la Co­mé­die-Fran­çaise s’an­nonce mus­clée. La mi­nistre a re­çu trois can­di­dats: Ch­ris­tian Schia­ret­ti, Eric Ruf et Sté­phane Braun­sch­weig. Au­cune femme à l’ho­ri­zon?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.