Les fron­deurs sont des ti­mides

L'Obs - - Téléphones Rouges -

Bru­no Le Roux, ré­cem­ment re­con­duit par ac­cla­ma­tion à la pré­si­dence du groupe PS à l’As­sem­blée, as­sure que les fron­deurs n’ont pas pré­sen­té de can­di­dat contre lui de peur d’être dé­faits. La ver­sion des in­té­res­sés est tout autre : ils n’ont pas ju­gé né­ces­saire de gref­fer une cam­pagne élec­to­rale à un dia­logue dé­jà com­pli­qué avec le groupe et le gou­ver­ne­ment, ex­plique l’un des me­neurs, Ch­ris­tian Paul. Qui se sou­vient au pas­sage que « les ac­cla­ma­tions ont été ex­trê­me­ment ti­mides » .

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.