Do Huu Vi (1883-1916), de Sai­gon à la Somme

L'Obs - - Dossier -

Fils d’un riche man­da­rin de Cho­lon près de Sai­gon, en In­do­chine fran­çaise, Do Huu Vi (pho­to) entre à l’Ecole spé­ciale mi­li­taire de Saint-Cyr en 1904. Qua­trième In­do­chi­nois à por­ter le casoar, il dé­croche, en 1911, le bre­vet de pi­lote dé­li­vré par l’Aé­ro-Club de France. Ré­ins­tal­lé en In­do­chine au mo­ment où la guerre de 1914-1918 éclate, il de­mande à re­joindre la France et par­ti­cipe à de nom­breux vols de re­con­nais­sance. En avril 1915, il est vic­time d’un ac­ci­dent à l’at­ter­ris­sage. Bras gauche cas­sé, mâchoire et base du crâne frac­tu­rées, neuf jours de co­ma, il ne peut plus pi­lo­ter mais sou­haite re­ve­nir dans l’in­fan­te­rie et ob­tient le com­man­de­ment d’une com­pa­gnie dans la Lé­gion étran­gère. Il est tué le 9juillet 1916 dans la Somme.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.