LA PLA­NÈTE DES TEM­PÊTES

L'Obs - - Arts-Spec­tacles - F. F.

Film de Pa­vel Klou­chant­sev Ar­tus Films, 78 min, 13,90 eu­ros.

Par la bar­bi­chette de Trots­ki, que c’est laid ! La science-fic­tion so­vié­tique était, di­sait-on, avant-gar­diste. Mais, comme on ne pou­vait pas voir les films... En­fin, on peut consta­ter les dé­gâts : les cos­mo­nautes sont en Ly­cra ca­ca d’oie, les ma­quettes, réa­li­sées en rillettes de porc mon­gol, les pay­sages, aus­si riants qu’un pique-nique sur un ter­ril. L’his­toire ? Des gars qui vont sur Vé­nus (dans la ban­lieue de Moscou), avec un ro­bot qui ré­pond :

« Yes, sir » . Nos hé­ros se font at­ta­quer par une fleur-poulpe en ca­ou­tchouc re­cy­clé, par un pté­ro­dac­tyle des­si­né par un han­di­ca­pé, puis font de la plon­gée dans un aqua­rium avec des pois­sons (for­cé­ment rouges !). C’est aus­si ex­ci­tant que d’écou­ter une ode au trac­teur dans la plaine de Ma­gni­to­gorsk. Le réa­li­sa­teur, Pa­vel Klou­chant­sev, a dé­bu­té comme fa­bri­cant d’échi­quiers et, pa­raît-il, ne s’est ja­mais ins­crit au PC, car toute sa vie, il ré­sis­ta à l’ap­pel des si­rènes. Quelles si­rènes ? La ba­bou­ch­ka dans le film ? Elle est aus­si si­rène que moi dan­seuse nue ! En tout cas, c’est une dé­cou­verte : la SF mar­xiste (époque Ga­ga­rine) est nulle. Faut voir, par cu­rio­si­té. Yes, sir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.