The Ant­lers : « Fa­mi­liars »

L'Obs - - Les Choix De L’obs - T. B.

Avec un pre­mier album (« Hos­pice », en 2009) d’une beau­té sin­gu­lière mais en­tiè­re­ment dé­dié à « un pa­tient en phase

ter­mi­nale », ce quin­tet de Brook­lyn sem­blait lé­gè­re­ment spon­so­ri­sé par les ven­deurs de cor­billards. Heu­reu­se­ment, tout en gar­dant des mé­thodes de com­po­si­tion pop peu conven­tion­nelles, « Fa­mi­liars » ven­tile le mo­no­lithe mé­lan­co­lique : re­ver­dies par des in­cur­sions dans le rock pro­gres­sif ou le jazz dé­li­cat, les bal­lades rê­veuses ne chantent plus la fin du monde, mais ne tombent pas non plus dans le ly­risme pom­pier de Cold­play. (Trans­gres­sive Re­cords)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.