NextRa­dio : Alain Weill, ex­pert en sus­pens

L'Obs - - Téléphones Rouges -

C’est une blague ré­cur­rente lors des co­mi­tés de Mé­dia­mé­trie, où se croisent les huiles du sec­teur. Ré­gu­liè­re­ment, Alain Weill (pho­to), pré­sident de NextRa­dio (RMC, BFMTV…) se fait cham­brer sur la sup­po­sée vente fu­ture de son groupe à TF1. Les ana­lystes jugent, en ef­fet, que la va­lo­ri­sa­tion est à son point asymp­to­tique car RMC n’ob­tien­dra pas plus de fré­quences, que le sort de BFMTV est in­cer­tain et qu’il fau­dra en­core du temps à RMC Dé­cou­verte pour être une belle af­faire. Et, tout aus­si ré­gu­liè­re­ment, Weill lance à Laurent-Eric Le Lay, pré­sident de la ré­gie de TF1 : « Si le chèque est in­té­res­sant, je vends ! » . Per­sonne n’est ca­pable de dire si c’est du lard ou du co­chon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.