En An­gle­terre

L'Obs - - Livres -

En mars der­nier, Ch­ris Gray­ling, mi­nistre de la Jus­tice bri­tan­nique, a in­ter­dit l’en­voi de colis aux dé­te­nus: ni livres, ni timbres, ni crayons, ni pa­pier, qu’ils doivent dé­sor­mais ache­ter sur place. « Pour ac­cé­lé­rer leur ré­ha­bi­li­ta­tion » , a-t-il ex­pli­qué.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.