Des es­pions au pou­voir

L'Obs - - Sommaire - V. J.

— Beau­coup de lea­ders russes ont fait leurs armes dans l’es­pion­nage en Oc­ci­dent. Le nu­mé­ro deux du ré­gime Pou­tine, Ser­gueï Iva­nov, chef de l’ad­mi­nis­tra­tion pré­si­den­tielle, était, à la fin des an­nées 1980, en poste pour le KGB en Fin­lande puis vrai­sem­bla­ble­ment à Londres. Le pré­sident de la Dou­ma, le fran­co­phone Ser­gueï Na­ri­ch­kine (pho­to), tra­vaillait, lui, sous cou­ver­ture à Bruxelles. Alors que le tout-puis­sant pa­tron des che­mins de fer, pré­sident du Dia­logue Fran­co-russe, était à la re­pré­sen­ta­tion so­vié­tique à New York. No­tons aus­si que l’ac­tuel conseiller de Pou­tine pour les nou­velles tech­no­lo­gies, Igor Cht­chio­go­lev, était cor­res­pon­dant de l’agence Tass à Pa­ris, dans les an­nées 1990. Du moins of­fi­ciel­le­ment…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.