Le fias­co de la com­mis­sion Cha­tel

L'Obs - - Téléphones Rouges - Tan­crède Bo­no­ra

Un flop ! En avril, sur pro­po­si­tion de l’UMP Luc Cha­tel (pho­to), les dé­pu­tés ont lan­cé une com­mis­sion d’en­quête sur « l’exil des forces vives de France ». Ob­jec­tif : li­vrer en oc­tobre une ana­lyse chif­frée de l’exil fis­cal et de l’expatriation des Fran­çais. Trois mois après le lan­ce­ment de cette ini­tia­tive, elle semble ne plus in­té­res­ser grand monde. Le 8 juillet, lors de l’au­di­tion d’An­toine Le­boyer, pré­sident de GSX, un sys­tème de mes­sa­ge­rie pour les en­tre­prises dont le siège est en Suisse, seuls quatre élus étaient pré­sents ! Au grand dam du chef d’en­tre­prise qui avait soi­gneu­se­ment pré­pa­ré son té­moi­gnage. Pour l’au­di­tion d’un di­ri­geant de To­tal le len­de­main, les rangs étaient tout aus­si clair­se­més. « Cette com­mis­sion fait chou blanc, juge le rap­por­teur PS, Yann Ga­lut. L’UMP vou­lait dé­non­cer un exil mas­sif de­puis l’ar­ri­vée de Fran­çois Hollande. Mais les au­di­tions montrent le contraire : il y a sur­tout un rat­tra­page des jeunes qui vont étu­dier ou cher­cher une ex­pé­rience à l’étran­ger. » Les élus UMP sont, eux, vi­si­ble­ment gê­nés. Ils ex­pliquent ces chaises vides par… le fonc­tion­ne­ment de l’As­sem­blée. « Les dé­pu­tés sont sol­li­ci­tés pour plu­sieurs réunions à la même heure », re­grette Clau­dine Sch­mid, vice-pré­si­dente et dé­pu­té des Fran­çais de Suisse et du Liech­ten­stein. Nou­veau se­cré­taire gé­né­ral de l’UMP, Luc Cha­tel, lui-même, ne peut ho­no­rer toutes les réunions.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.