L’oreille de la mouche

L'Obs - - Téléphones Rouges -

Une équipe de l’uni­ver­si­té du Texas tra­vaille à la mise au point d’une pro­thèse au­di­tive ré­vo­lu­tion­naire, co­piée sur un mo­dèle re­pé­ré dans la na­ture : le dé­tec­teur so­nore de la mouche Or­mia ochra­cea – qui est à la fois mi­nus­cule et d’une sen­si­bi­li­té in­éga­lée grâce à son dis­po­si­tif pié­zo­élec­trique. En prime, cette pro­thèse bio­mi­mé­tique se dis­tingue par une très faible consom­ma­tion d’éner­gie, per­met­tant de mi­nia­tu­ri­ser aus­si les piles. la pro­duc­tion lai­tière » . Il s’agit à terme de per­mettre « une re­cherche sys­té­ma­tique à grande échelle » des mu­ta­tions dé­si­rables, ou in­dé­si­rables.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.