Faire masse gare du Nord

L'Obs - - Événement -

La po­lice avait aus­si dans le col­li­ma­teur, par­mi les or­ga­ni­sa­teurs du dé­fi­lé de Bar­bès, deux mou­ve­ments an­ti­sio­nistes juifs, l’Union juive fran­çaise pour la Paix (UJFP) et Ijan, un ré­seau juif an­ti­sio­niste in­ter­na­tio­nal. Dès 14 heures, les forces de l’ordre, en nombre, avaient cou­pé les ac­cès à Bar­bès, d’abord aux vé­hi­cules, en­suite aux pié­tons. Tout por­teur de dra­peau ou de kef­fieh pa­les­ti­nien était contrô­lé et prié de re­brous­ser che­min, les 2000 ma­ni­fes­tants se re­trou­vaient en­cer­clés, et les CRS pen­saient avoir réus­si à cir­cons­crire le ras­sem­ble­ment in­ter­dit.

C’était sans comp­ter sur la dé­ter­mi­na­tion de quelques di­zaines d’in­di­vi­dus, re­joints par des mi­li­tants d’ex­trême gauche. La consigne de se re­grou­per de­vant la gare du Nord, toute proche, s’est dif­fu­sée comme une traî­née de poudre. « Il faut faire masse là-bas et im­po­ser­no­tre­ma­ni­fes­ta­tionà­la­po­lice », jus­ti­fiait Az­ze­dine, l’un des or­ga­ni­sa­teurs, mu­ni d’un porte-voix. Et en un clin d’oeil, 300per­sonnes se sont re­grou­pées de­vant la gare, bran­dis­sant des

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.