La re­traite de Mé­len­chon

L'Obs - - Téléphones Rouges - Ju­lien Mar­tin

Il avait beau ar­bo­rer des lu­nettes noires et un cos­tume sombre, Jean-Luc Mé­len­chon est loin de faire le deuil de sa car­rière po­li­tique. C’est tout sou­rire qu’il a dé­bar­qué à la ma­ni­fes­ta­tion pro­pa­les­ti­nienne (pho­to) au­to­ri­sée le 23 juillet à Pa­ris, au len­de­main d’une in­ter­view ac­cor­dée à « Hexa­gones » dans la­quelle il af­firme que le Front de Gauche est « en échec », que Ma­rine Le Pen « va y ar­ri­ver » en 2017, qu’il ne peut « plus conti­nuer comme ça », qu’il a « be­soin de dor­mir, de bayer aux cor­neilles » . Sa­tis­fait de son ef­fet, il a re­fu­sé de com­men­ter ses dé­cla­ra­tions de­vant tous les jour­na­listes qui le lui de­man­daient. Mais, à une sup­por­trice qui s’en­qué­rait de son ave­nir, il a fi­ni par lâ­cher: « Ne vous in­quié­tez pas, c’est n’im­porte quoi. Je dis que je pars en va­cances et les mé­dias an­noncent que je pars à la re­traite! » Avant de pour­suivre, mez­za voce: « Si seule­ment je pou­vais, mais je ne peux pas… » Son en­tou­rage ne dit pas autre chose: « Comme tous les étés, il prend sim­ple­ment du re­cul pour ré­flé­chir. » Pro­mis, on re­ver­ra donc Mé­len­chon à la ren­trée, pour ba­tailler contre ses ad­ver­saires fron­tistes, mais aus­si ses an­ciens ca­ma­rades so­cia­listes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.