La dé­mis­sion des juges

L'Obs - - Téléphones Rouges -

Dans les an­nales de la jus­tice pé­nale in­ter­na­tio­nale, ja­mais un pro­cès pour gé­no­cide et crimes contre l’hu­ma­ni­té ne s’était te­nu aus­si long­temps après les faits – près de qua­rante ans – et ja­mais non plus il n’avait sus­ci­té au­tant de contro­verses et de coups de théâtre. Alors que le ver­dict de la pre­mière ins­truc­tion concer­nant Nuon Chea (pho­to) et Khieu Sam­phan, der­niers chefs kh­mers rouges in­cri­mi­nés en­core en vie, doit être pro­non­cé le 7 août à Phnom Penh, deux juges in­ter­na­tio­naux de la pre­mière ins­tance s’ap­prê­te­raient à dé­mis­sion­ner dans la fou­lée. Ce dé­part fra­cas­sant fe­rait ain­si suite à une longue sé­rie de dé­mis­sions par­mi les juges, avo­cats, ex­perts au fil des ans qui risque de mettre à mal la « vo­ca­tion ré­demp­trice » du pro­cès des Kh­mers rouges pour des mil­lions de Cam­bod­giens.0

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.