LA CHUTE DE ZHOU

L'Obs - - Monde - U. G.

Pen­dant dix ans et jus­qu’à sa re­traite en 2012, il a été l’homme le plus puis­sant de Chine. Nu­mé­ro neuf du Co­mi­té per­ma­nent du Po­lit­bu­ro, Zhou avait la haute main sur la po­lice, les mi­lices ar­mées, les tri­bu­naux, les pri­sons, les camps de ré­édu­ca­tion. Et les ser­vices ci­vils de ren­sei­gne­ment. Sous son règne, le bud­get pour le main­tien de l’ordre a dé­pas­sé le bud­get mi­li­taire. C’est ce ter­ri­fiant per­son­nage que Xi Jin­ping a en­tre­pris d’abattre, au mé­pris de la règle ta­cite se­lon la­quelle tout membre pré­sent ou pas­sé du Co­mi­té per­ma­nent est in­tou­chable. Se­lon l’agence Chine nou­velle, une en­quête a été of­fi­ciel­le­ment ou­verte contre lui fin juillet. Zhou Yong­kang se­rait dé­te­nu en iso­le­ment de­puis l’au­tomne.

Pour­quoi s’en prendre à Zhou ? D’abord pour mon­trer aux Chi­nois que la cam­pagne an­ti­cor­rup­tion ne vise pas seule­ment les « moustiques », et qu’elle ose s’at­ta­quer aux « tigres ». Les biens de la famille sai­sis à ce jour re­pré­sentent 100 mil­liards de yuans (12 mil­liards d’eu­ros). Le coup de filet a permis d’ar­rê­ter des cen­taines d’aco­lytes, re­cru­tés par Zhou dans ses fiefs pré­cé­dents : la pro­vince du Si­chuan qu’il di­ri­gea et Pe­troC­hi­na, le conglo­mé­rat pé­tro­lier dont il fut le PDG. Les en­quê­teurs ont dé­cou­vert des mil­lions de dol­lars en li­quide, des lin­gots d’or, des ac­tions chi­noises et étran­gères, des ap­par­te­ments par di­zaines, une soixan­taine de voi­tures blin­dées, des oeuvres d’art, etc. Il existe aus­si une autre rai­son pour éli­mi­ner l’ex-sa­trape de la sé­cu­ri­té pu­blique. Zhou au­rait en­vi­sa­gé une ré­vo­lu­tion de pa­lais en vue d’ins­tal­ler au pou­voir son pro­té­gé, le flam­boyant Bo Xi­lai, au­jourd’hui condam­né à la pri­son à per­pé­tui­té. Les com­plo­teurs au­raient même en­rô­lé le gé­né­ral Xu Cai­hou, qui fut le nu­mé­ro deux de la très puis­sante Com­mis­sion mi­li­taire cen­trale. Ce der­nier a été em­me­né en mars par les ins­pec­teurs de la Com­mis­sion cen­trale de dis­ci­pline et vient d’être ex­pul­sé du Par­ti. En mon­trant que la Chine a échap­pé de jus­tesse à un coup d’Etat ma­ni­gan­cé par des plou­to­crates, Xi es­père convaincre les élites de la né­ces­si­té de mettre fin à la col­lu­sion entre le fric et le pou­voir.

Zhou, au 18e Congrès du PCC, en no­vembre 2012, à la veille de sa re­traite

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.