La mys­té­rieuse so­cié­té ma­ro­caine de DSK

L'Obs - - Grands Formats Affaires - M. G. ET D. L. B.

L’en­trée de Do­mi­nique Strauss-Kahn au ca­pi­tal de LSK s’est faite au tra­vers de Par­nasse In­ter­na­tio­nal, une struc­ture qu’il a créée au Ma­roc le 4 juin 2013. Se­lon les comptes de cette so­cié­té, que « l’Obs » a consul­tés, DSK a d’abord mis sur la table plus de 250 000 eu­ros pour 7,17% de LSK. L’an­née sui­vante, il in­jecte 500 000 eu­ros sup­plé­men­taires, via deux aug­men­ta­tions de ca­pi­tal, ce qui porte sa par­ti­ci­pa­tion dans LSK à 20,2%. Plus sur­pre­nant : en seu­le­ment sept mois d’ex­ploi­ta­tion, Par­nasse In­ter­na­tio­nal a dé­ga­gé un bé­né­fice net de près de 2,5 mil­lions d’eu­ros. Or DSK a tou­jours dé­cla­ré qu’il n’avait ja­mais per­çu un cen­time de LSK. S'il dit vrai, d'où vient cet ar­gent ? Au to­tal, le chiffre d’af­faires cu­mu­lé des deux struc­tures de DSK, Par­nasse France et Par­nasse In­ter­na­tio­nal, dé­passe les 5 mil­lions d’eu­ros. Pour un seul sa­la­rié. Im­pres­sion­nant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.