FRAN­CIS BE­BEY

PSY­CHE­DE­LIC SANZA 1982-1984

L'Obs - - Critiques - FRANTZ HOËZ

Born Bad Re­cords

« Cette mu­sique mé­lan­co­lique je l’en­voie par le vent du soir à celle que

j’ai­me­rais re­voir », chante dé­li­ca­te­ment Fran­cis Be­bey sur cette deuxième com­pi­la­tion que sort le la­bel Born Bad. Ce Ca­me­rou­nais ins­tal­lé en France, mort en 2001, connaît au­jourd’hui un étrange en­goue­ment post­hume. C’est dans le salon de son ap­par­te­ment pa­ri­sien qu’il bri­co­lait et en­re­gis­trait tout seul un mé­lange de mu­sique afri­caine tra­di­tion­nelle et de so­no­ri­tés élec­tro­niques plus contem­po­raines. Ses ri­tour­nelles hyp­no­tiques à la mé­lan­co­lie en­voû­tante, d’où s’échappent des mo­tifs joués par la sanza, petit pia­no à la­melles de mé­tal, ré­chauffent les coeurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.