Le Maire veut sa part

L'Obs - - Le Téléphone Rouge - CA­ROLE BAR­JON

Pas ques­tion de se lais­ser gru­ger par Sar­ko­zy ! Bru­no Le Maire , qui avait réuni près de 30% des voix pour l’élec­tion à la pré­si­dence l’UMP en no­vembre der­nier, en­tend bien ob­te­nir une re­préde sen­ta­tion à la hau­teur de son score dans le fu­tur bu­reau po­li­tique du par­ti, l’ins­tance dé­ci­sion­naire. Mais il se­ra com­pli­qué pour Ni­co­las Sar­ko­zy d’ac­cor­der au dé­pu­té de l’Eure 30% des sièges tout en mé­na­geant Fillon, Jup­pé et les autres… A l’o en­sive, l’ an­cien mi­nistre de l’Agri­cul­ture me­nace dé­jà : s’il n’est pas écou­té, il pour­rait al­ler jus­qu’à pré­sen­ter sa propre liste au congrès. Pour un res­pon­sable de l’UMP, cette agi­ta­tion a une ex­pli­ca­tion : « Il s’ac­tive main­te­nant parce que la fi n d’an­née va être rude pour lui. Avec les ré­gio­nales, ce sont Laurent Wau­quiez, Va­lé­rie Pé­cresse, Eric Ciot­ti ou Xa­vier Ber­trand qui vont prendre la lu­mière et de­ve­nir pour cer­tains pré­si­dents de grandes ré­gions. Le Maire n’est que dé­pu­té, il va connaître sa dé­crue mé­dia­tique. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.