L’au­to­ma­ti­sa­tion de la so­cié­té est sus­cep­tible de me­na­cer 45 à 50% des em­plois dans les pays dé­ve­lop­pés d’ici à vingt ans. Est-ce dra­ma­tique ?

L'Obs - - Grands Formats -

Ro­bin Ri­va­ton Ce n’est pas une ré­vo­lu­tion : entre 1970 et 2000, la moi­tié des em­plois en France ont été dé­truits, du fait du pas­sage d’une éco­no­mie agri­cole et in­dus­trielle à une éco­no­mie da­van­tage fon­dée sur les ser­vices. En trois dé­cen­nies, notre so­cié­té a su ab­sor­ber cette mutation ra­di­cale. Les cher­cheurs de l’uni­ver­si­té d’Ox­ford Carl Be­ne­dikt Frey et Mi­chael Os­borne es­timent que cette nou­velle vague d’in­no­va­tion, dif­fé­rente des pré­cé­dentes, dé­trui­ra da­van­tage de postes qu’elle n’en crée­ra… Ber­nard Stie­gler C’est exact car il ne s’agit plus seule­ment de ro­bo­ti­sa­tion, mais d’un phé­no­mène plus com­plexe, nou­veau, qui re­pose sur l’éco­no­mie des da­ta [ces don­nées mas­sives col­lec­tées via in­ter­net et tous les ap­pa­reils connec­tés, NDLR] ba­sée sur le cal­cul dit « in­ten­sif ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.