“CET HON­NEUR EST-IL BIEN FON­DÉ ?”

L'Obs - - Culture -

La Pléiade est une col­lec­tion pres­ti­gieuse, mais elle re­fl ète les goûts de ceux qui la di­rigent. Un écri­vain doit être mort de­puis long­temps pour sa­voir enfi n s’il a mé­ri­té la plus humble des cou­ronnes dont on a ceint son crâne de son vi­vant. Or Jean d’Or­mes­son est vi­vant et donc il de­vra dou­ter du bien­fon­dé de cet hon­neur comme de tous les pré­cé­dents dont l’a gra­ti­fi é l’époque pen­dant en­core quelques dé­cen­nies. Il pren­dra garde de ne pas pour au­tant se hâ­ter de mou­rir pour connaître plus tôt la nou­velle, la mort est un hon­neur re­dou­té par les gar­çons de bonne fa­mille car ils craignent de n’être pas après coup en état d’en­voyer une lettre de châ­teau à la puis­sance in­vi­tante.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.