BAR­TO­LONE RHA­BILLE SON SÉ­NAT

L'Obs - - Le Téléphone Rouge -

« Entre le pré­sident du Sé­nat et moi-même, il y a un dé­bat ins­ti­tu­tion­nel, mais pas de ten­sion hu­maine », as­sure le pré­sident de l’As­sem­blée nationale. Qui « per­siste et signe » sur sa pro­po­si­tion de réunir la Haute As­sem­blée et le Conseil éco­no­mique, so­cial et en­vi­ron­ne­men­tal. Son en­tou­rage in­siste plus sur la cri­tique po­li­tique : « Gé­rard Lar­cher fait du Sé­nat le porte-avions de la re­con­quête du pou­voir par l’UMP. » Et de sou­li­gner les dif­fé­rences entre les deux rap­ports sur l’« en­ga­ge­ment ré­pu­bli­cain » re­mis par cha­cune des chambres à Fran­çois Hol­lande. « Nous, on est dans la vraie vie, dans les vraies at­tentes des Fran­çais, dans leurs vrais be­soins. On ne cherche pas l’ins­pi­ra­tion dans la bi­blio­thèque de Fin­kiel­kraut ou dans les livres de Zem­mour », af­firme un membre émi­nent du ca­bi­net de Bar­to­lone.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.