L’UMP SE MÉ­FIE DU “SYNDROME VALLS”

L'Obs - - Le Téléphone Rouge -

Avis aux Bru­no Le Maire, NKM et autres qui se ver­raient dé­jà sur le per­ron de Ma­ti­gnon en 2017 après la pri­maire : « Le syndrome Valls à 5% qui de­vient Pre­mier mi­nistre, ça marche à gauche, mais pas à droite, es­time Ch­ris­tian Ja­cob (pho­to), chef de file des dé­pu­tés UMP à l’As­sem­blée nationale. A droite, on est dans le fait ma­jo­ri­taire, pas dans la culture des mo­tions de syn­thèse. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.