Cette PME, pen­sez-vous qu’elle mé­dite dé­jà d’en prendre la di­rec­tion ?

L'Obs - - Débats -

Les pères ne sont pas éter­nels, et c’est tant mieux pour les en­fants qui rêvent lé­gi­ti­me­ment de prendre leur place. Le pro­blème qui se po­se­ra un jour mal­gré tout, peut-être plus tôt qu’on ne l’ima­gine, c’est que le FN a beau fonc­tion­ner comme une en­tre­prise, il n’est pas une so­cié­té par ac­tions. La fa­mille n’en pos­sède pas le ca­pi­tal, et ses sta­tuts ne consti­tuent pas un rem­part su sant contre l’as­cen­sion d’un am­bi­tieux is­su de la pié­taille des mi­li­tants. Ma­rion Ma­ré­chal-Le Pen in­car­ne­rait la ligne de son grand-père. Le père pour­rait-il tuer sa fille Ma­rine via sa pe­tite-fille ? Elle a pu dé­fi­ler contre le ma­riage pour tous, mais de là à lui trou­ver les idées du grand-père, il y a un monde. Qu’il se soit ser­vi d’elle pour tra­cas­ser Ma­rine Le Pen, c’est pro­bable, mais il sait très bien qu’une fille de 25 ans ne re­pré­sen­te­ra ja­mais ses idées dé­funtes. Il sait au fond de lui que le com­bat

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.