Fu­mer du Sch­midt

PAR AR­NO SCH­MIDT, TRA­DUIT PAR CLAUDE RIEHL, TRIS­TRAM, COLL. “SOUPLE”, 174 P., 7,95 EU­ROS ; TRA­DUIT PAR NI­COLE TAUBES, 214 P., 8,95 EU­ROS.

L'Obs - - Critiques - DA­VID CAVIGLIOLI LAURENT LE­MIRE

D’Ar­no Sch­midt, Man­chette a dit: « Pas­sé les quatre ou cinq pre­mières mi­nutes de sur­prise, la for­mi­dable lim­pi­di­té de cette prose vous en­chan­te­ra une fois pour toutes. » Le ful­mi­nant Al­le­mand, mort en 1979, peut ef­fec­ti­ve­ment dé­rou­ter. Ses textes sont hé­ris­sés de pa­ren­thèses, ti­rets, deux-points, points d’ex­cla­ma­tion, qui s’agitent comme les pis­tons d’une ma­chine in­fer­nale. Il mael­strö­mise l’image, l’apar­té, le dia­logue, la des­crip­tion. Il in­vente des mots, mal­traite l’orthographe. Et pour­tant Man­chette fait bien de par­ler de lim­pi­di­té: son ta­lent et sa pré­ci­sion l’em­pêchent de tom­ber dans l’illi­si­bi­li­té. On sait tou­jours où on est. On em­prunte ses hal­lu­ci­na­tions. On prend la même drogue que lui. Fu­mer du Sch­midt a des ver­tus thé­ra­peu­tiques. Dans « Scènes de la vie d’un faune », un fonc­tion­naire voit son en­tou­rage de­ve­nir na­zi, de­ve­nir cré­tin. Il ne peut pas le dire, alors il le hurle in pet­to, comme ça vient. La voix de Sch­midt, c’est ce gron­de­ment in­té­rieur, sou­ve­rain et in­dis­ci­pli­né, dres­sé face aux idiots qui s’in­ter­disent tout.

Après Mi­chel Wi­nock, Lau­rence de Cam­bronne fait le por­trait de Ger­maine de Staël (gra­vure), qu’elle évoque à tra­vers vingt-quatre jour­nées de sa vie, qui en sont les mo­ments clés. On re­trouve en 1778 la fille de Ne­cker, âgée de 12 ans, chez un Vol­taire im­pres­sion­né par son in­tel­li­gence. On l’ob­serve, de­ve­nue ba­ronne de Staël, aux pre­mières loges des Etats gé­né­raux. On la suit sur les routes de l’exil où l’a pous­sée Bo­na­parte, qui voit en elle une en­ne­mie. On as­siste à ses

Jean-Pierre Rioux a pré­si­dé le co­mi­té d’orien­ta­tion scien­ti­fique de la Mai­son de l’His­toire de France. Il s’est ain­si re­trou­vé dans les tur­bu­lences po­li­tiques d’un pro­jet vou­lu par Ni­co­las Sar­ko­zy puis aban­don­né après l’élec­tion de Fran­çois Hol­lande. Dans ce livre bilan, ce spé­cia­liste de l’his­toire po­li­tique et cultu­relle re­vient d’une plume alerte sur cette af­faire, mais pas seule­ment. Car, au-de­là de l’amer­tume, ins­pi­ré par la lec­ture de « Com­po­si­tion fran­çaise », de Mo­na Ozouf, et dans les pas de Pé­guy, il en­gage une ré­flexion sti­mu­lante sur la place de l’his­toire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.