Pour au­tant, le pro­jet de loi pré­cise bien que l’uti­li­sa­tion des boîtes noires ne se fe­ra que dans le cadre de la lutte contre le ter­ro­risme.

L'Obs - - Grands Formats | Renseignement -

Vous avez rai­son, il ne s’agit que de la pré­ven­tion du ter­ro­risme. Pour l’ins­tant. Mais il suf­fit d’ob­ser­ver l’évo­lu­tion des lois sur les pro­cé­dures pé­nales : au dé­part, on ne vise par exemple que les pé­do­philes, et au fil des ans on élar­git de plus en plus [le fi­chier na­tio­nal des em­preintes gé­né­tiques créé en 1995 pour ré­per­to­rier les dé­lin­quants sexuels a au­jourd’hui été éten­du à 2,5 mil­lions de per­sonnes]. Im­man­qua­ble­ment, les mo­tifs pour les­quels on peut faire du ren­sei­gne­ment vont être éten­dus. Avant de pré­pa­rer ce pro­jet de loi, les de­mandes des ser­vices de ren­sei­gne­ment ont très lar­ge­ment été en­ten­dues. Si, après ça, ils com­mettent d’autres illé­ga­li­tés, alors ils au­ront joué les es­crocs. Il ap­par­tien­dra à la fu­ture com­mis­sion de veiller à ce qu’il n’en soit pas ain­si.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.