Cu­ba libre

PAR FE­LIPE CA­BRE­RA ET LEO­NAR­DO MON­TA­NA (ABSILONE/CLE­MEN­TINE HUG)

L'Obs - - Critiques - SERGE RAF­FY

Fer­mez les yeux et écou­tez Fe­lipe Ca­bre­ra, contre­bas­siste cu­bain, mé­lo­diste de gé­nie, ac­com­pa­gné du pia­niste bré­si­lien Leo­nar­do Mon­ta­na. Vous en­trez dans un es­pace cé­leste où rum­ba et mu­sique clas­sique se té­les­copent. Une hor­lo­ge­rie jaz­zy que ne re­nie­raient ni Schu­bert ni Her­bie Han­cock, tant ce pro­me­neur so­li­taire est éclec­tique. Ses « Night Poems » sont une ba­lade noc­turne sur le Ma­lecón, une in­tru­sion en pente douce dans l’âme cu­baine. An­cien élève du Con­ser­va­toire Roldán de La Ha­vane, Ca­bre­ra, après avoir étu­dié le bas­son, s’est tour­né vers la contre­basse. Il a joué avec les plus grands, Ed­die Pal­mie­ri, Ro­ber­to Fon­se­ca, et sur­tout Gon­za­lo Ru­bal­ca­ba, pen­dant plus de dix ans. Un al­bum à écou­ter, avec ou sans mo­ji­to.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.