Pa­piers d’Ar­mé­nie

PAR VA­LÉ­RIE TO­RA­NIAN, FLAM­MA­RION, 238 P., 19 EU­ROS.

L'Obs - - Critiques - VÉ­RO­NIQUE CASSARIN-GRAND

Le pre­mier ro­man de Va­lé­rie To­ra­nian pa­raît l’an­née de la com­mé­mo­ra­tion du cen­te­naire du gé­no­cide ar­mé­nien. Et « l’Etran­gère » du titre, c’est sa grand-mère, Arav­ni, res­ca­pée de ce mas­sacre pla­ni­fié par le gou­ver­ne­ment turc qui fit un mil­lion et de­mi de morts entre 1915 et 1918. Arav­ni avait 17 ans lors­qu’elle quit­ta Amas­sia en juillet 1915 sur une char­rette à boeufs pour fuir l’épu­ra­tion et trou­ver re­fuge à Alep. Son père et son ma­ri avaient dé­jà été as­sas­si­nés. En che­min, où elle per­dit sa jeune soeur et sa mère, elle fut le té­moin des pires atro­ci­tés per­pé­trées par le bour­reau turc : les femmes tor­tu­rées, vio­lées, égor­gées, ven­dues comme du bé­tail, contraintes de vendre leurs en­fants ou de les aban­don­ner, les char­niers du camp d’Arab Pu­nar. Après cet épou­van­table pé­riple, ce se­ra l’exil en France, sans es­poir de re­tour. Dans un mou­ve­ment qui fait s’al­ter­ner la voix de la grand-mère et de sa pe­tite-fille, Va­lé­rie To­ra­nian re­vient sur l’éla­bo­ra­tion, sou­vent dou­lou­reuse, de cette « ar­mé­ni­té » qui la consti­tue et à la­quelle, à tra­vers l’em­preinte de cette grand-mère in­sou­mise, elle rend un écla­tant hom­mage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.