1/3

L'Obs - - Les Chiffres -

Fi­nance et éthique font ra­re­ment bon mé­nage. Alors que 6 grandes banques in­ter­na­tio­nales viennent de se voir in­fli­ger une sanc­tion de 6 mil­liards de dol­lars pour ma­ni­pu­la­tion des taux de change, une étude me­née par un ca­bi­net d’avo­cats amé­ri­cain (La­ba­ton Su­cha­row) au­près de 1 200 em­ployés du sec­teur fi­nan­cier aux Etats-Unis et en Grande-Bre­tagne noir­cit en­core le ta­bleau. Un tiers de ces sa­la­riés – les mieux payés – ont ob­ser­vé des actes dé­lic­tueux dans leur en­tre­prise. Un quart de ceux dont la ré­mu­né­ra­tion dé­passe 455 0000 eu­ros par an ont été contraints d’ef­fec­tuer des opé­ra­tions contraires à l’éthique. Et 15% de ces pro­fes­sion­nels as­surent que leurs su­pé­rieurs ferment les yeux…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.