Ma­ryse au bor­del

PAR MA­RYSE CHOI­SY, STOCK, 200 P., 17 EU­ROS.

L'Obs - - Critiques - JÉ­RÔME GAR­CIN

Deux ans avant sa mort, Ma­ryse Choi­sy (1903-1979) pu­blia ses Mé­moires, qu’elle sous-ti­tra : « Sur le che­min de Dieu on rencontre d'abord le diable ». Elle ne pro­cla­mait sa foi ca­tho­lique et son at­ta­che­ment à Teil­hard de Char­din que pour mieux re­nier le livre qui, en 1928, la ren­dit scan­da­leu­se­ment cé­lèbre : « Un mois chez les filles », dont il se ven­dit alors 450 000 exem­plaires. Cette en­quê­trice qui vou­lait éta­blir la ty­po­lo­gie des pros­ti­tuées, des clients et des te­nan­ciers pra­ti­qua, avant l’heure, le jour­na­lisme gon­zo. Afin de pé­né­trer les mai­sons closes, dont elle ré­cla­mait l’abo­li­tion, elle se fit en­ga­ger sous le pré­nom de « Rose » comme femme de chambre, puis sous-maî­tresse chez Gi­nette et même dan­seuse dans un bar les­bien. Ecrit dans un style ca­naille, por­té par une gouaille de co­cotte, ce re­cueil de choses vues et en­ten­dues vaut d’abord pour ses por­traits : Her­mine, « spé­cia­li­sée dans les pom­piers », Ma­non, qui se dé­guise en prin­cesse russe après avoir as­sis­té à la ré­cep­tion de Paul Va­lé­ry à l’Aca­dé­mie, ou en­core l’an­cien mi­nistre qui, à quatre pattes, se fait fouetter trois fois par se­maine. C’est aus­si un éton­nant do­cu­men­taire sur l’amour ta­ri­fé dans le Pa­ris des An­nées folles, où un « Guide rose » ré­per­to­riait les « sa­lons de so­cié­té » et les bor­dels à par­touzes, où Le Cha­ba­nais ac­cueillait les têtes cou­ron­nées (sur le pro­gramme o ciel était écrit : « Vi­site au pré­sident du Sé­nat ») et où, dans le jour­nal « le Sou­rire », les hommes dé­po­saient leurs pe­tites an­nonces pour en­trer en contact avec de « gen­tilles per­sonnes ». Un an plus tard, Ma­ryse Choi­sy se tra­ves­tit en moine et en­tra au couvent dans le seul but d’écrire « Un mois chez les hommes ». Elle consa­cra aus­si des livres au yo­ga, à la psy­cha­na­lyse, au da­laï-la­ma, et, sur les planches de Deau­ville, te­nait une lionne en laisse. Elle était un peu spé­ciale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.