Rey­nié énerve la Ma­nif pour tous

L'Obs - - Le Téléphone Rouge - AU­DREY SALOR

L’in­ves­ti­ture de Do­mi­nique Rey­nié pour me­ner la cam­pagne des ré­gio­nales dans la ré­gion Lan­gue­docRous­sillon-Mi­di-Py­ré­nées contra­rie les res­pon­sables de la Ma­nif pour tous : avant son en­trée en po­li­tique, l’an­cien po­li­to­logue s’était dé­cla­ré, à plu­sieurs re­prises, non seule­ment fa­vo­rable au ma­riage ho­mo, mais en­core à un « en­ca­dre­ment » de la PMA et de la GPA. Le 11 mai der­nier, Lu­do­vine de la Ro­chère et Al­bé­ric Du­mont, les lea­ders du mou­ve­ment an­ti-ma­riage gay, s’en sont ou­verts à Ni­co­las Sar­ko­zy, qui les re­ce­vait au siège du par­ti. Se­lon eux, cette can­di­da­ture est dis­cu­table quelques mois après que Sar­ko­zy s’est dé­cla­ré fa­vo­rable à « l’abro­ga­tion » de la loi Tau­bi­ra. « Même si nous n’avons rien à exi­ger, ont pré­ci­sé ces dé­fen­seurs de la fa­mille ca­tho­lique. Sar­ko­zy nous a af­fir­mé qu’une fois investi Do­mi­nique Rey­nié de­vait ces­ser d’ex­pri­mer ce genre de po­si­tions. » Une ré­serve à la­quelle Rey­nié semble prêt à s’as­treindre : « Je ne re­nie rien. Mais je me suis ex­pri­mé en tant que cher­cheur. Le faire en tant qu’élu si­gni­fie­rait en faire une cause. Par ailleurs, j’ai tou­jours dé­non­cé cer­tains ex­cès ré­pres­sifs contre des op­po­sants à la loi Tau­bi­ra. » Le dé­but de la langue de bois ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.