Le mou­ve­ment « trans­hu­ma­niste » croit à la pos­si­bi­li­té d’une amé­lio­ra­tion sans li­mites de nos ca­pa­ci­tés phy­siques et men­tales. Est-ce scien­ti­fi­que­ment cré­dible ?

L'Obs - - Grands Formats -

Ces affirmations re­lèvent à la fois du fan­tasme et du cal­cul mar­ke­ting. Je ne crois pas du tout aux pré­dic­tions de Ray Kurz­weil, qui af­firme que l’homme pour­ra, dans quelques dé­cen­nies, sor­tir de son en­ve­loppe cor­po­relle fra­gile et im­par­faite, et trans­fé­rer toutes ses don­nées dans une in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle pour at­teindre l’im­mor­ta­li­té. Cette vi­sion de l’homme 2.0 re­pose sur un pos­tu­lat qui me semble in­exact, qui est que notre cer­veau fonc­tion­ne­rait comme un or­di­na­teur ! C’est une vi­sion sim­pliste d’in­gé­nieur, par op­po­si­tion à l’ap­proche plus mo­deste du bio­lo­giste ou du mé­de­cin. Et que pen­ser du con­cept de « sin­gu­la­ri­té » po­pu­la­ri­sé par Kurz­weil, ce mo­ment où l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle des ma­chines est cen­sée de­ve­nir su­pé­rieure à celle de l’homme ? Un mi­rage. L’idée même que l’in­tel­li­gence hu­maine puisse se me­su­rer de ma­nière uni­di­men­sion­nelle est très ré­duc­trice. C’est peut-être vrai de cer­taines formes d’in­tel­li­gence par­ti­cu­lières, comme l’in­tel­li­gence ma­thé­ma­tique. Mais c’est ou­blier le rôle de l’af­fect, des émo­tions, qui mo­di­fient pro­fon­dé­ment les my­riades d’in­ter­ac­tions qui se dé­roulent, chaque se­conde, dans notre cer­veau… et dont on ne connaît presque rien. Même la fa­çon dont notre mé­moire re­con­naît un vi­sage reste un vé­ri­table mystère. Il s’agi­rait d’une stra­té­gie mar­ke­ting, me­née par quelques bu­si­ness­men amé­ri­cains pour do­mi­ner de nou­veaux mar­chés ? Ces gens sont très in­tel­li­gents. Cer­tains sont peut-être dupes de leur foi ab­so­lue en la science et de leur propre dis­cours pro­mé­théen. Mais il est cer­tain en tout cas que pro­mettre la « mort de la mort » est un

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.