Com­ment ex­pli­quez-vous qu’une pé­riode aus­si étu­diée ré­serve en­core tant de zones d’ombre ?

L'Obs - - Grands Formats -

Les ac­teurs de la guerre ont quel­que­fois réus­si à trom­per l’en­ne­mi, voire l’ami, et des pos­tures idéo­lo­giques ont frei­né notre com­pré­hen­sion des faits. On dit par exemple sou­vent que Roo­se­velt au­rait fait de Pearl Har­bor une sorte d’ap­pât des­ti­né à per­mettre l’en­trée en guerre. C’est faux. La vraie ques­tion est

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.