Sacré Ca­jun !

FEU­FOL­LET, FEU­FOL­LET RE­CORDS/MO­DU­LOR. SOR­TIE LE 21 AOÛT.

L'Obs - - Critiques - FRAN­ÇOIS ARMANET

« Il y a un trou de­dans mon coeur », chante Kel­li Jones-Sa­voy sur le nouvel al­bum du groupe amé­ri­cain Feu­fol­let. Sur un autre titre, « Pris dans la vie fa­rouche », Ch­ris Sta ord nous ap­prend qu’il se « lève tous les ma­tins avec un coeur cas­sé ». C’est triste ? C’est ca­jun tout sim­ple­ment. En an­glais ou en fran­çais, les cinq membres de Feu­fol­let jouent sur toutes les cordes entre ca­jun, rock’n’roll, blues et pop. Ce joyeux mé­lange des genres aux ac­cents de Loui­siane est réa­li­sé de main de maître, la lo­co­mo­tive ins­tru­men­tale (orgue, vio­lon, ac­cor­déon, gui­tares) sou­te­nant les voix, en so­lo ou en duo, de Jones-Sa­voy et de Sta ord. Par­mi les perles de l’al­bum, « Two Uni­verses »

Flo a 20 ans et l’air d’en avoir 15. Un vi­sage d’elfe, la sil­houette pas­tel d’une hip­pie de Laurel Ca­nyon des six­ties. Et la voix em­preinte d’une grâce sans âge évo­quant Fran­çoise Har­dy, Kate Bush ou La­na Del Rey. Donc des chan­sons in­tem­po­relles d’amour, de se­crets fris­sons et de beaux lendemains. La jeune Mor­ris­sey (sans pa­ren­té avec le chan­teur des Smiths) de Por­to­bel­lo est par­tie en­re­gis­trer son pre­mier al­bum à L.A. avec Noah Geor­ge­son, le pro­duc­teur de De­ven­dra Ban­hart et de Joan­na New­som. Un rêve éveillé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.