Com­ment ju­gez-vous les trois an­nées de Fran­çois Hol­lande ?

L'Obs - - Débats -

En res­tant sur le ter­rain de la dé­mo­cra­tie d’exer­cice, la créa­tion, fin 2013, dans le sillage de l’a aire Ca­hu­zac, de la Haute Au­to­ri­té pour la Trans­pa­rence de la Vie pu­blique a été très po­si­tive. Et son éner­gique pré­sident, Jean-Louis Na­dal, a fait la preuve du rôle ma­jeur que pou­vait jouer une telle ins­ti­tu­tion. Mais on en est res­té là. Hol­lande ne me semble pas en­core avoir per­çu l’im­por­tance de la ques­tion. Il au­rait pour­tant in­té­rêt à s’en pré­oc­cu­per, car l’im­puis­sance po­li­tique qui nous mine dé­rive pour une grande part des sourdes ré­sis­tances d’une so­cié­té qui ne fait pas confiance au pou­voir. Quels sont les chan­tiers prio­ri­taires pour la gauche ? Il y en a beau­coup. Mais ce­lui de l’ac­tion pour ins­ti­tuer un bon gou­ver­ne­ment me semble es­sen­tiel. Et, con­trai­re­ment à d’autres, elle ne coû­te­rait rien ! Si l’on ad­met que c’est le ca­pi­ta­lisme qui dé­vi­ta­lise la dé­mo­cra­tie, com­ment abor­der la ques­tion de la dé­mo­cra­tie sans s’at­ta­quer à celle de la ré­par­ti­tion des ri­chesses ? Vous avez rai­son de po­ser cette ques­tion. Ce qui dé­vi­ta­lise la dé­mo­cra­tie, c’est l’usure des ins­ti­tu­tions et la cons­ti­tu­tion d’une classe po­li­tique de plus en plus cou­pée de la so­cié­té. Mais aus­si bien sûr la di culté de « faire so­cié­té », de consti­tuer un monde com­mun et so­li­daire. La ques­tion est là celle des in­éga­li­tés qui pro­duisent du sé­pa­ra­tisme so­cial, au­tant que celle des ra­vages in­duits par le retour des dé­mons de l’iden­ti­té qui pré­tendent ré­soudre la ques­tion so­ciale en fan­tas­mant l’ho­mo­gé­néi­té. Il faut ain­si rap­pe­ler que la dé­mo­cra­tie est aus­si une forme de so­cié­té. Ce qui a fait l’ob­jet de mon pré­cé­dent livre « la So­cié­té des égaux ». Elle est en outre en­core un ré­gime, di­men­sion que j’ai trai­tée dans « la Lé­gi­ti­mi­té dé­mo­cra­tique » en mon­trant la né­ces­si­té de dé­pas­ser le prin­cipe ma­jo­ri­taire, et un type d’ac­ti­vi­té ci­toyenne, dont j’ai ana­ly­sé les mu­ta­tions dans « la Con­tre­dé­mo­cra­tie ». « Le Bon Gou­ver­ne­ment » clôt ain­si un cycle de quatre ou­vrages qui ont sai­si sous ses dif­fé­rents as­pects la mu­ta­tion contem­po­raine des dé­mo­cra­ties.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.