LE “PA­RIS DE L’ORIENT”

Avec son ca­chet an­nées 1930, le très cou­ru quar­tier de l’ex-conces­sion fran­çaise est un pe­tit tri­angle d’or ré­tro mâ­ti­né de mo­der­nisme à la chi­noise. Car­net d’adresses —

L'Obs - - Tendances - par ÉLI­SA MORÈRE

S han­ghai, mo­teur éco­no­mique de la Chine et le plus grand port mon­dial, compte 23 mil­lions d’ha­bi­tants. A cette échelle, que re­pré­sente l’ex-conces­sion fran­çaise ? Sû­re­ment, les 10 ki­lo­mètres car­rés les plus dé­si­rables de la mé­ga­pole, vu le prix du mètre car­ré, entre an­ciennes ré­si­dences co­lo­niales et nou­veaux lofts luxueux. Sous ad­mi­nis­tra­tion tri­co­lore pen­dant près d’un siècle, de 1849 à 1946, le quar­tier pos­sède un splen­dide hé­ri­tage Art dé­co, noyé dans l’éme­raude de platanes cen­te­naires. A dé­cou­vrir à pied ou à vé­lo.

FL­NE­RIE AR­CHI

La ba­lade com­mence au parc Fuxing, de pré­fé­rence le di­manche ma­tin, à l’heure des danses de sa­lon en plein air. En cos­tume pour ces mes­sieurs, en robe à frou­frous pour ces dames, des re­trai­tés es­quissent un pas de tan­go, de cha-cha-cha ou de valse au mi­lieu des ma­gno­lias. Puis di­rec­tion l’église or­tho­doxe SaintNi­co­las construite par un ar­chi­tecte russe émi­gré, coin­cée entre une tour et des mai­sons bâ­ties dans l’es­prit Le Cor­bu­sier. A 100 mètres, le parc pu­blic Rui­jin dé­voile de ma­gni­fiques vil­las 1920 et 1930, tan­dis qu’au long de Huai­hai Lu (ex-ave­nue Foch) ou de Fuxing Lu (ex-rue La­fayette) s’alignent les ci­tés-jar­dins édi­fiées entre 1918 et 1945 par l’ar­chi­tecte hon­grois La­di­slav Hudec ou le Fran­çais Paul Veys­seyre (au­teur du Cercle spor­tif fran­çais en 1926), autre grand bâ­tis­seur au­quel ce pe­tit « Pa­ris de l’Orient » doit tant.

BOUILLON­NANTS “LI­LONG”

Re­fuge des ma­mies chi­noises en py­ja­ma, les li­long, ces ruelles ty­piques de Shan­ghai, zig­zaguent entre les ci­tés des an­nées 1930. Si beau­coup furent dé­truites, et leurs ré­si­dents ex­pul­sés, elles de­meurent le dé­cor in­time de la vie fa­mi­liale chi­noise. On file à Tian­zi­fang ( pho­to ci-des­sus) dont les al­lées re­gorgent d’étals pleins d’éven­tails ou de thé fu­mé. Au 210, Tai­kang Road, les an­ciennes loges de concierges abritent dé­sor­mais de jeunes créa­teurs. A Fer­gu­son Lane, une ré­si­dence 1930, sous les pa­ra­sols ce­rise, le bis­trot Franck (www. franck.com.cn) est le point de chute des bo­bos chi­nois, amou­reux des len­tilles-vi­nai­grette. Autres in­con­tour­nables, les ta­pas ser­vis au comp­toir du bis­trot La Pé­tanque (139, Tai’an Lu) et les plats ul­tra-in­ven­tifs et 100% vé­gé­ta­riens du chef To­ny Lu, dont le res­tau­rant Fu He Hui (1037, Yuyuan Lu) fait par­tie des 50 meilleurs au monde, se­lon le clas­se­ment du « 50 Best ».

“IN THE MOOD FOR” MODE & ART

On adore Dong/Liang, concept store dé­dié à la jeune garde lo­cale, telle la marque de bi­joux Hae­fa­ny, les sacs et ac­ces­soires Uma Wang ou les man­teaux mand­chous en soie de Zhang Da (Bound­less) (184, Fu­min Road, Jing’an Dis­trict). Cô­té art contem­po­rain, on choi­sit la ga­le­rie new-yor­kaise James Co­han qui s’est ins­tal­lée dans une belle mai­son Art dé­co sau­vée in ex­tre­mis de la des­truc­tion. Ses salles or­ne­men­tées et sa ro­tonde ex­posent le ta­lent de jeunes ar­tistes chi­nois, comme Shi Zhiying, Xu Zhen ou Yun-Fei Ji. (1F buil­ding 1, N° 1 Lane, 170, Yueyang Road).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.