É T RAN­GER

L'Obs - - Critiques - VÉ­RO­NIQUE CASSARIN-GRAND

PER­SONNE NE DIS­PA­RAÎT

PAR CA­THE­RINE LA­CEY, TRA­DUIT PAR MY­RIAM AN­DER­SON

Actes Sud, 288 p., 22 eu­ros.

« J’au­rais vou­lu qu’il existe une boîte ou un ti­roir ou un trou dans la terre où j’au­rais pu dé­po­ser ça, tout ce bor­del de corps et d’es­prit dont je ne sa­vais pas quoi faire. » C’est le long so­li­loque d’une jeune femme, Ely­ria, qui quitte bru­ta­le­ment ma­ri et tra­vail et s’en­fuit en Nou­velle-Zé­lande, où elle compte re­joindre la ferme de Wer­ner, un poète ren­con­tré lors d’une soi­rée lit­té­raire à New York. Dans ce pre­mier ro­man puis­sant et dé­ran­geant, Ca­the­rine La­cey, qui ma­nie les images avec une éton­nante dex­té­ri­té, im­merge le lec­teur dans la psy­ché tor­tu­rée d’une femme à la re­cherche d’une bonne ver­sion d’elle-même.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.