DE­BRÉ, L’ÉCRI­VAIN…

L'Obs - - Le Téléphone Rouge -

Quelle vie après neuf an­nées pas­sées à la tête du Con­seil consti­tu­tion­nel ? A la veille de son dé­part, pré­vu le 4 mars pro­chain, Jean-Louis De­bré (pho­to) ré­flé­chit à son ave­nir. L’écri­ture de ses Mé­moires, oui, mais plus tard. De­bré pu­blie­ra dé­jà en avril son jour­nal de bord de pré­sident de l’ins­ti­tu­tion où il avait été nom­mé dé­but 2007 par Jacques Chi­rac. Après quoi, il ter­mi­ne­ra le « Dic­tion­naire amou­reux de la Ré­pu­blique » qu’il a dé­jà com­men­cé. Pour le reste, il ver­ra. Une chose est sûre : à la dif­fé­rence d’autres, il n’en­tre­ra pas dans un grand ca­bi­net d’avo­cats. Il a dé­jà dé­cli­né les pro­po­si­tions qui lui ont été faites. « Je ne veux pas mal­trai­ter la Ré­pu­blique qui m’a bien trai­té », confie-t-il.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.