LES SO­LISTES DE ZA­GREB ET MARC COP­PEY (VIO­LON­CELLE ET DI­REC­TION)

L'Obs - - Critiques - JACQUES DRILLON

HAYDN : CONCER­TOS NOS 1 ET 2, C.P.E. BACH : CONCER­TO EN LA

Au­dite

On re­grette amè­re­ment que Cop­pey ait en­re­gis­tré ces Haydn, em­blé­ma­tiques du ré­per­toire de vio­lon­celle concer­tant, avec les So­listes de Za­greb, dont la so­no­ri­té est si vi­laine. Certes leur tech­nique est so­lide, mais en­fin cet or­chestre de pa­pa, tout gris et mou, sans force, est bien triste. Cop­pey tient le cap, avec son éner­gie et sa vir­tuo­si­té tran­quilles, son re­fus des ef­fets : il fait de la mu­sique. Mais neu­tra­li­sée par tous ces sé­na­teurs pa­res­seux, son exi­gence se co­lore désa­gréa­ble­ment : on le croit seule­ment dé­ta­ché, peu concer­né. Le voi­là vic­time de ses mau­vaises fré­quen­ta­tions…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.