AL­LER SIMPLE

Trom­sø, pôle d’at­trac­tion

L'Obs - - Le Sommaire - Par ISA­BELLE RE­NAUD

A300 ki­lo­mètres au nord du cercle po­laire, on ne s’at­tend pas à trou­ver des piz­ze­rias, un bar à su­shis ni à sur­prendre des mots d’an­glais, d’al­le­mand ou de ja­po­nais au coin de la rue. Pour­tant, Trom­sø a tout d’une ville nor­dique : les pe­tites mai­sons de bois dis­sé­mi­nées dans la neige, la nuit po­laire, le bal­let des au­rores bo­réales, les ords peu­plés de ba­leines… Avec son uni­ver­si­té – qui at­tire des mil­liers d’étu­diants étran­gers – et son im­por­tante com­mu­nau­té scien­ti­fique, la ci­té nor­vé­gienne cultive une am­biance in­ter­na­tio­nale. Ce­la ne date pas d’hier. Trom­sø, que l’on sur­nom­mait au siècle « le pe­tit Pa­ris du Nord » (vu l’élé­gance des femmes de ca­pi­taines), fut long­temps le point de dé­part des grandes ex­pé­di­tions po­laires.

PIS­TER LES IN­DIA­NA JONES DU GRAND NORD

Pour s’en rendre compte, rien de mieux qu’une vi­site au Po­lar­mu­seet, ni­ché dans un an­cien en­tre­pôt des douanes de 1830. Au mi­lieu des ours et des rennes em­paillés, on dé­couvre l’épo­pée du mous­ta­chu Roald Amundsen, qui fran­chit le pre­mier le pas­sage du Nord-Ouest, ou en­core des in­tré­pides Nan­sen et Jo­han­sen qui, après s’être lais­sés dé­ri­ver dans les glaces, aban­don­nèrent ba­teau et équi­page pour ten­ter de re­joindre le pôle Nord à ski…

Søndre Toll­bod­gate 11, www.uit.no/po­lar­mu­seet

SOUF­FLER LE CHAUD ET LE FROID

On opte pour une es­ca­pade de deux heures dans les

ords à bord du « Vul­ka­na », un an­cien ba­teau de pê­cheur re­con­ver­ti en spa et res­tau­rant flot­tant. Le must : entre le ja­cuz­zi et le sau­na, un plon­geon dans l’océan gla­cial.

Søndre Toll­bod­gate 17, www.vul­ka­na.no

TES­TER LE PLUS PO­LAIRE DES PUBS

Equi­pé de chaus­sures à cram­pons (le ver­glas est traître), on des­cend l’ave­nue prin­ci­pale, bor­dée de mai­sons en bois peint. Di­rec­tion le pub Øl­hal­len, une ins­ti­tu­tion fon­dée en 1928. Hen­ry Ru­di, le « roi de l’ours blanc », ve­nait y ra­con­ter ses aven­tures. Dans un clair-obs­cur co­sy, on y sert 50 va­rié­tés de Mack, la bière lo­cale.

Stor­ga­ta 4, www.ol­hal­len.no

GUET­TER LES AU­RORES BO­RÉALES

On choi­sit le Cla­rion Col­lec­tion Ho­tel With, construit dans le style des vieux han­gars à ba­teaux. La dé­co s’ins­pire de l’uni­vers ma­ri­time, et la vue est ma­gique, don­nant sur le port, les mon­tagnes, et, de l’autre cô­té du dé­troit, les ai­guilles trans­lu­cides de la ca­thé­drale arc­tique. Avec en prime, la pos­si­bi­li­té d’ob­ser­ver du fond de son lit les au­rores bo­réales en hi­ver. Des chambres très pri­sées par les Ja­po­nais en lune de miel. Se­lon une lé­gende nip­pone, un en­fant conçu sous ces lu­mières noc­turnes se­rait bé­ni des dieux.

Sjø­ga­ta 35-37, www.nor­dic­choi­ce­ho­tels.no/cla­rion-col­lec­tion

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.