AVANT-PRE­MIÈRE

Mi­ckey 3D

L'Obs - - Le Sommaire - SO­PHIE DELASSEIN

Sept ans après « la Grande Eva­sion », Mi­ckey 3D re­vient, même si, du groupe rock ini­tial, ne reste que son lea­der : Mi­ckaël Furnon. On est ra­vi d’ap­prendre qu’il n’a pas dé­cro­ché de l’ac­tua­li­té. Le disque s’in­ti­tule « Se­bo­la­vy » (Par­lo­phone, 18 mars), mais il fait la dé­mons­tra­tion du contraire. L’au­teur de « Res­pire », son tube éco­lo de 2003, nous rap­pelle que la Terre se meurt. En amour, rien ne marche : ni cette his­toire avec une femme ma­riée ni cette bluette de deux jours. On sou­rit quand il ob­serve le pré­sident Hol­lande ruis­se­ler sous la pluie ; on fré­mit quand on sait que « la Rose blanche », qui semble ra­con­ter les at­ten­tats de no­vembre, a été écrite avant. Une noir­ceur que ce pes­si­miste gai rend sup­por­table grâce à l’éner­gie qu’il met dans son rock et à la dé­ri­sion qu’il in­su e à ses chan­sons. Furnon rime de nou­veau avec ins­pi­ra­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.