JEAN-FRAN­ÇOIS MO­NIER/AFP

L'Obs - - La Photo - J.-F. M.

Di­manche 21 fé­vrier, une tren­taine d’agri­cul­teurs

de la Sarthe ont or­ga­ni­sé une opé­ra­tion spec­ta­cu­laire pour at­ti­rer l’at­ten­tion des mé­dias sur leurs dif­fi­cul­tés. Après en avoir lon­gue­ment dis­cu­té entre voi­sins dans les cours de fermes, évi­tant soi­gneu­se­ment le té­lé­phone, ils ont pris leurs

trac­teurs char­gés de dé­chets agri­coles, confec­tion­né un cer­cueil sur le­quel ils ont écrit les noms d’ex­ploi­tants condam­nés à la faillite, et pris la route pour Le Mans afin de son­ner à la porte de leur mi­nistre. De part et d’autre du porche vé­gé­tal me­nant à la mai­son de ce­lui-ci, ils ont ac­cro­ché le cer­cueil et un pen­du. Sté­phane Le Foll, pi­qué au vif, ne peut plus échap­per à la co­lère des agri­cul­teurs rui­nés qui me­nacent de com­mettre l’ir­ré­pa­rable :

l’eu­tha­na­sie de leurs trou­peaux. Ils exigent « un mi­nistre à plein temps », las­sés de la double

cas­quette de ce­lui qui est aus­si porte-pa­role du gou­ver­ne­ment. L’af­faire Cahuzac sur­git dans

la conver­sa­tion, Sté­phane Le Foll blê­mit. Les jour­na­listes sont là, ve­nus à la hâte. Sur la haie, une ban­de­role ré­sume la si­tua­tion : « Nous sommes sur la paille, comme nos vaches. » Une heure de pa­labres plus tard, le mi­nistre rentre chez lui, la pré­fète, Co­rinne Or­ze­chows­ki, prend des ren­dez-vous. Les pay­sans pique-niquent de­vant le do­mi­cile de Sté­phane Le Foll. Le pen­du gît au pied de la haie.

Plu­sieurs di­zaines de pay­sans en co­lère ont ma­ni­fes­té di­manche 21 fé­vrier de­vant le do­mi­cile du mi­nistre de l’Agriculture, Sté­phane Le Foll, au Mans (Sarthe), et à proxi­mi­té de ce­lui de son col­lègue de la Dé­fense, Jean-Yves Le Drian, près de Lo­rient (Mor­bi­han).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.