La liste noire de “M”

M, PAR JO­SEPH LO­SEY. FILM AMÉ­RI­CAIN, AVEC DA­VID WAYNE, HO­WARD DA SIL­VA, LU­THER AD­LER (1951, 1H28).

L'Obs - - Critiques - F. F.

Re­make du film « M le mau­dit » de Fritz Lang, vingt ans plus tard. Lo­sey, alors sus­pect aux yeux de la Com­mis­sion des Ac­ti­vi­tés an­ti-amé­ri­caines (qui al­lait le contraindre à l’exil), change le centre de gra­vi­té du film, avec l’aide d’un de ses scé­na­ristes, Wal­do Salt (éga­le­ment sur la liste noire), et voit l’as­sas­sin comme une vic­time. Celle-ci de­vrait être ju­gée par les mé­de­cins et les juges, pas par les voyous des bas-fonds. Ré­sul­tat : un beau po­lar, très loin de l’ex­pres­sion­nisme al­le­mand, mais aus­si pas­sion­nant. Pour les cu­rieux : le même pro­duc­teur, Sey­mour Ne­ben­zal, a été aux ma­nettes des deux films. Et le per­son­nage de Lo­sey vit dans la mai­son de Max Hein­del (qui a été ra­sée de­puis), ro­si­cru­cien, an­thro­po­sophe, grand ini­tié – et al­lu­mé de pre­mière gran­deur dans les an­nées 1900. Dans le rôle de l’ins­pec­teur : Ho­ward Da Sil­va, éga­le­ment bla­ck­lis­té, in­ter­dit de tra­vail par les sbires de Mc­Car­thy (il est res­té dix ans ab­sent des pla­teaux). Tout le film a donc un ar­rière-plan po­li­tique : dans la so­cié­té amé­ri­caine, la ten­ta­tion du po­pu­lisme, voire du fas­cisme, est là.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.