JEAN-CLAUDE GAL­LOT­TA L’ÉTRAN­GER

L'Obs - - Ecouter - RA­PHAËL DE GUBERNATIS

Jus­qu’au 5 mars, Théâtre des Ab­besses, Pa­ris-18e, rens. : 01-42-74-22-77.

Après le cho­ré­graphe Emio Gre­co qui s’était at­ta­qué à l’ou­vrage d’Al­bert Ca­mus en ne l’ayant ap­pa­rem­ment pas com­pris, voi­là qu’un autre cho­ré­graphe, qui est sen­si­ble­ment de la même gé­né­ra­tion, porte à son tour « l’Etran­ger » à la scène. Mais com­ment tra­duire par le geste un état d’es­prit, l’ac­ca­blante in­sen­si­bi­li­té, le manque to­tal d’em­pa­thie du triste an­ti-hé­ros de Ca­mus ? La danse ou le théâtre dan­sé offrent certes des res­sources ex­tra­or­di­naires pour illus­trer le non-dit, pour faire de­vi­ner les dis­tor­sions d’une âme, aus­si quel­conque soit-elle. Au mo­ment où Jean-Claude Gal­lot­ta perd ce centre cho­ré­gra­phique na­tio­nal de Gre­noble qu’il a di­ri­gé du­rant trois dé­cen­nies, il doit sa­voir ce que c’est que de de­ve­nir étran­ger à une ins­ti­tu­tion à la­quelle su­bi­te­ment on n’ap­par­tient plus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.