LE TÉ­LÉ­PHONE ROUGE

L'Obs - - Le Sommaire - MA­RIE GUICHOUX

Après la claque, le ré­con­fort. Au soir de son li­mo­geage du gou­ver­ne­ment lors du re­ma­nie­ment, Fleur Pel­le­rin a été in­vi­tée à dî­ner par Ber­nard Ca­ze­neuve (pho­to) place Beau­vau. L’ex-mi­nistre de la Culture a ap­pré­cié ce geste dis­cret et néan­moins dé­li­cat. Le mi­nistre de l’In­té­rieur n’a pas été le seul à lui adres­ser une marque d’at­ten­tion. Plu­sieurs hol­lan­dais lui ont ma­ni­fes­té leur so­li­da­ri­té et ont ju­gé pour le moins ca­va­lière, si­non bru­tale, sa sor­tie en di­rect alors qu’elle était au Sé­nat pour dé­fendre son pro­jet de loi créa­tion. « Moche » et « in­juste », jugent-ils. « Le re­ma­nie­ment, au dé­part, de­vait être de plus grande am­pleur », confie une mi­nistre de pre­mier plan. Une sor­tie grou­pée au­rait moins fait sanc­tion per­son­nelle. Au fil des heures, l’am­bi­tion du pré­sident et du Pre­mier mi­nistre a été re­vue à la baisse. Alors que Ma­nuel Valls plai­dait vi­gou­reu­se­ment pour le main­tien de Fleur Pel­le­rin, Fran­çois Hol­lande fai­sait de son dé­part un point de fixa­tion. Plu­sieurs noms pour la rem­pla­cer ont été évo­qués, dont ce­lui d’Anne Sin­clair. Sans suc­cès. C’est à la der­nière mi­nute que le pré­sident a dé­ci­dé d’en­voyer rue de Va­lois Au­drey Azou­lay, sa conseillère culture et mé­dia à l’Ely­sée, et de ré­pu­dier la jeune conseillère, ve­nue de la Cour des Comptes, qui l’ac­com­pa­gnait de­puis la cam­pagne de 2012.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.