M83 JUNK Naïve

L'Obs - - Critiques - VIR­GI­NIE CRESCI

En 2011, le suc­cès in­ter­pla­né­taire de « Mid­night Ci­ty » avait pro­pul­sé M83 sur le de­vant de la scène French Touch (qu’il re­pré­sen­tait cette an­née au fes­ti­val Coa­chel­la). En 2016, M83 se ré­sume à An­tho­ny Gon­za­lez, qui mixe seul à Los An­geles après avoir aban­don­né le reste du groupe et les plages d’An­tibes. Avec « Junk », il re­plonge dans la nos­tal­gie des an­nées 1980 pour dé­li­vrer un al­bum ul­tra­kitsch, vé­ri­table « bor­del or­ga­ni­sé » se­lon lui, où le saxo suc­cède au syn­thé, puis à l’har­mo­ni­ca après quelques so­los de gui­tare. Sa no­to­rié­té lui a per­mis d’in­vi­ter Beck et Mai Lan sur cette ode à une mu­sique punk fluo­res­cente, an­non­cée par les deux Mup­pets ré­tro de la po­chette de l’al­bum.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.