MO­RA­NO, CAN­DI­DATE JUS­QU’AU BOUT !

L'Obs - - Le Téléphone Rouge -

Des ru­meurs de ra­bi­bo­chage avec Sar­ko­zy? Le bruit court, mais Na­dine Mo­ra­no (pho­to) ne veut pas en en­tendre par­ler. La can­di­date à la pri­maire l’as­sure à « l’Obs » : « J’irai jus­qu’au bout. » Elle re­fuse l’idée de se ral­lier à l’an­cien chef de l’Etat : « C’est peut-être lui qui va se ral­lier à moi », avance-t-elle le sou­rire aux lèvres. S’ex­pri­mant le 9 mai de­vant les Fran­çais éta­blis à Londres, Mo­ra­no a ra­con­té son ré­cent dé­jeu­ner avec l’ex-chef de l’Etat : « Un dé­jeu­ner ne veut pas dire se ra­bi­bo­cher. Je n’ai rien cé­dé sur ce que je pense. Si je suis can­di­date à la pri­maire, c’est qu’il n’y a ni d’en­vie de Sar­ko ni de Hol­lande. » A Londres comme à Pa­ris, Mo­ra­no est en­trée en ré­sis­tance.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.