La der­nière fo­lie de Jules Verne

PAR JULES VERNE, GAL­LI­MARD, PLÉIADE, 1376 P., 50 EU­ROS (PRIX DE LAN­CE­MENT JUS­QU’AU 31 DÉ­CEMBRE 2016, 59 EU­ROS EN­SUITE).

L'Obs - - Critiques - ANNE CRIGNON

VOYAGE AU CENTRE DE LA TERRE ET AUTRES RO­MANS,

Ima­gi­né par un Jules Verne vieillis­sant, qui voit mal, « le Tes­ta­ment d’un ex­cen­trique » sort de l’ou­bli par la grâce de ce troi­sième vo­lume de la Pléiade consa­cré à l’in­ven­teur de Mi­chel Stro­go . Ce per­son­nage-ci, William J. Hyp­per­bone, est un mil­lion­naire, membre de l’Ex­cen­tric Club de Chi­ca­go, dé­ter­mi­né à jouer post mor­tem une der­nière et flam­boyante farce. Une fois son tes­ta­ment ré­vé­lé, pen­dant l’hi­ver 1897, la carte des Etats-Unis se change en un gi­gan­tesque Jeu de l’Oie où s’a rontent six can­di­dats à son hé­ri­tage, ti­rés au sort se­lon une ha­bile dis­tri­bu­tion qui n’est pas sans rap­pe­ler les cas­tings sté­réo­ty­pés de la té­lé­réa­li­té. L’Amé­rique en­tière est sus­pen­due au des­tin des six du « Tes­ta­ment », aux­quels s’ajoute in ex­tre­mis un mys­té­rieux sep­tième. Jules Verne les jette dans tous les pièges ima­gi­nables, se­lon le bon vou­loir des deux dés lan­cés de­puis Chi­ca­go par le no­taire trans­for­mé en bour­reau de ses conci­toyens. Un e roi mer­veilleux sai­sit le lec­teur : pas de doute, c’est bien lui, l’écri­vain de nos en­fances au­tour de la Lune !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.