LE VOYAGE DE FANNY PAR LO­LA DOILLON

L'Obs - - Critiques - GUILLAUME LOISON

Film d’aven­ture fran­çais, avec Léo­nie Sou­chaud, Cé­cile de France, Sté­phane de Groodt (1h35).

C’est le ré­cit d’une cavale d’en­fants juifs dans la France oc­cu­pée. On pou­vait at­tendre, de la part de Lo­la Doillon (la fille de Jacques), un point de vue d’au­teur sur la jeu­nesse er­rante, la col­la­bo­ra­tion, etc. Au lieu de quoi son film tire ré­so­lu­ment du cô­té du ci­né­ma d’aven­tures. « Le Voyage de Fanny » re­lève plus de « la Grande Va­drouille » en cu­lottes courtes que d’un re­make in­for­mel du « Sac de billes ». Ce n’est pas un re­proche ni même un re­gret, tant la mise en scène an­nonce très vite la cou­leur : per­son­nages ar­ché­ty­paux, en­fants ac­teurs convain­cants, re­bon­dis­se­ments mé­tro­no­miques (une ren­contre phare à chaque étape de la fuite), re­cons­ti­tu­tion pro­prette. Ce voyage, bien ca­lé sur ses rails de di­ver­tis­se­ment fa­mi­lial, tire gen­ti­ment pro­fit de ses conven­tions, sans créer tou­te­fois le moindre éclat, la moindre as­pé­ri­té. C’est la li­mite de l’exer­cice. Et le énième exemple de ce ci­né­ma po­pu­laire à la fran­çaise qui, au lieu de trans­cen­der son ca­hier des charges, est ou­ver­te­ment fa­bri­qué pour sa fu­ture dif­fu­sion en prime time à la té­lé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.