En­voû­tante Sa­sha Waltz

ORFEO, DE MON­TE­VER­DI, MISE EN SCÈNE ET CHO­RÉ­GRA­PHIE DE SA­SHA WALTZ. LES 20, 21, 23 ET 24 MAI, OPÉ­RA DE LILLE, RENS. : 03-62-21-21-21.

L'Obs - - Critiques - RA­PHAËL DE GUBERNATIS

Au­tant Sa­sha Waltz s’est sou­vent ré­vé­lée une piètre cho­ré­graphe, em­brouillée et peu convain­cante, au­tant le met­teur en scène d’opé­ra qu’elle est de­ve­nue force par­fois l’ad­mi­ra­tion. Et, là, sa danse peut être bou­le­ver­sante. Elle avait si­gné la réa­li­sa­tion de « Pas­sion », une sorte d’ora­to­rio de Pas­cal Du­sa­pin créé au Théâtre des ChampsE­ly­sées et dont elle avait don­né une lec­ture poi­gnante. Mieux en­core au Théâtre royal de la Monnaie, à Bruxelles, elle met­tait en scène un ma­gni­fique ou­vrage ly­rique du com­po­si­teur ja­po­nais To­shio Ho­so­ka­wa, « Mat­su­kaze », dont elle fit quelque chose de mi­ra­cu­leu­se­ment beau et dra­ma­tique. Une réa­li­sa­tion aé­rienne, spec­ta­cu­laire, en­voû­tante. Pour « Orfeo », qui est une co­pro­duc­tion entre Ber­lin, Am­ster­dam, Ber­gen, Luxem­bourg et Lille, Sa­sha Waltz re­trouve ses ar­tistes fa­vo­ris, de­ve­nus des com­plices : la mez­zo-so­pra­no Char­lotte Hel­le­kant et le té­nor Georg Ni­gl. Et, pour les en­tou­rer, le Vo­cal­con­sort Ber­lin. A la tête du Frei­bur­ger Ba­ro­ckCon­sort, le chef d’or­chestre Tors­ten Johann. Et sur scène en­core, les dan­seurs de sa com­pa­gnie, Sa­sha Waltz and Guests.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.