DES CADRANS BIEN GRIF­FÉS

Les marques de mode s’en­gouffrent dans l’hor­lo­ge­rie sans se conten­ter d’ap­po­ser leur lo­go. Elles pré­sentent de belles montres, riches d’un sa­voir-faire ar­ti­sa­nal —

L'Obs - - Tendances - Par HER­VÉ BORNE

Cha­nel signe ce que l’on ap­pelle, dans le sé­rail hor­lo­ger, une com­pli­ca­tion. En d’autres termes, un garde-temps mé­ca­nique al­lant au-de­là du simple a chage des heures et mi­nutes par deux ai­guilles cen­trales. Ici, nous sommes face à des heures sau­tantes, soit l’in­di­ca­tion des heures par un chi re dans un gui­chet qui saute toutes les soixante mi­nutes, à des mi­nutes ré­tro­grades, soit l’in­di­ca­tion des mi­nutes par une ai­guille qui va de zé­ro à 60 avant de faire une marche ar­rière ins­tan­ta­née, et, en­fin, à une pe­tite se­conde, c’est-à-dire l’in­di­ca­tion des se­condes sur un mi­ni­comp­teur si­tué au centre. Un spec­tacle ori­gi­nal sur ce ca­dran ivoire ani­mé par un mou­ve­ment en­tiè­re­ment réa­li­sé en in­terne, le Ca­libre 1. Une belle sur­prise, fi­dèle à l’esprit mai­son, dont cer­tains com­po­sants rap­pellent la forme oc­to­go­nale de la place Ven­dôme, sans ou­blier le lion, ani­mal fé­tiche de Ga­brielle Cha­nel, gra­vé sur le re­mon­toir et la boucle. « Mon­sieur », en or beige, Ø 40 mm, mou­ve­ment à re­mon­tage ma­nuel, Cha­nel Hor­lo­ge­rie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.