CHAR­LY TRIBALLEAU/AFP

L'Obs - - La Photo -

Ce jeu­di-là, je suis en­voyé au Havre pour cou­vrir le blo­cage de la ville par les do­ckers et les syn­di­cats. Une ma­ni­fes­ta­tion est pré­vue à 11 heures contre la loi tra­vail. Il est 7 h 30 quand je tra­verse la Seine sur le pont de Nor­man­die. Au loin, je vois deux ronds-points en flammes te­nus par les do­ckers, je me dis que ce se­ront mes pre­mières photos. Je me fau­file à mo­to dans la sor­tie d’au­to­route, qui est fer­mée à la cir­cu­la­tion. J’ar­rive au ni­veau du rond-point en­flam­mé. Je m’ar­rête, un homme court vers moi et me hurle : « Dé­gage de là, fais de­mi-tour. » Je lui ré­ponds que je suis pho­to­jour­na­liste. Mau­vaise idée. « En plus ! Vous ra­con­tez que des conne­ries ! » me lance-t-il. Im­pos­sible de dis­cu­ter. Il conti­nue à vo­ci­fé­rer et m’or­donne de par­tir. Il coupe le mo­teur de ma mo­to et prend la clé. Là, quatre autres do­ckers ar­rivent en cou­rant, je me dis que ça sent vrai­ment mau­vais. Cal­me­ment, je mets la mo­to dans l’autre sens. Il fi­nit par me rendre la clé, je ne cherche pas à par­le­men­ter et je m’en vais, di­rec­tion le centre-ville du Havre, blo­qué par des syn­di­cats, mais plus mo­dé­rés. Je me dis que ça se­ra sû­re­ment plus simple de tra­vailler. Un peu plus loin, la route prend un peu de hau­teur et en re­gar­dant dans mon ré­tro, je vois cette image. Je m’ar­rête et je sors un boî­tier équi­pé d’un zoom 70-200 mm. Le pont de Nor­man­die se ré­veille dans la fu­mée des pneus. Une image an­non­cia­trice de la se­maine à ve­nir…

Une ma­ni­fes­tante tague la rue au mi­lieu des pneus en­flam­més.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.